Le vélo KobOO passe le grand braquet du digital

Faire du vélo grâce à votre smartphone ? La start-up clermontoise a mis au point un système de location innovant. Déjà testé à Royan l’été dernier, le système est en train de se déployer sur différents sites touristiques en France.

« Nous avions envie de vivre une aventure entrepreneuriale dans le digital, en mode start-up. C’est dans le domaine de la mobilité, et plus particulièrement du vélo que nous avons identifié le plus de potentiel. » Sur la base de ce constat, Julien Coinchon, 39 ans, chef d’entreprise ingénieur de formation et Eric Boucomont, 41 ans, également entrepreneur, se sont associés l’an dernier pour concrétiser leur rêve de startupers.

« L’offre de location de vélo n’est pas assez développée en France et surtout, jusqu’à présent, elle n’était pas digitalisée », soulignent les deux co-fondateurs de KobOO. C’est ainsi qu’est née l’idée d’un « Vélib » amélioré qui se louerait avec un simple smartphone. En quelques semaines seulement, les deux associés mettent au point un système de location de vélo connecté, en partenariat avec le CFPI, un bureau d’étude pour l’industrie basé dans la banlieue clermontoise : la société auvergnate Exotic System, reconnue pour son savoir-faire dans le monde des objects connectés, la start-up Openium, capable de mettre au point des technologies mobiles et l’agence de communication « Les Pirates ».

Un article de Maison Innovergne paru le 20 décembre 2017

Lire l’intégralité de l’article : http://www.innovergne.fr/temoignage/le-velo-koboo-passe-le-grand-braquet-du-digital

Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
L'email est invalide.